09 72 10 38 38

599 Euro TTC Pose* le volet roulant ou la motorisation solaire , c'est facile !

La porte de garage est la deuxième voie d’intrusion par les cambrioleurs en cas d’échec par la porte d’entrée. Il est donc important de bien choisir son système de verrouillage en choisissant une serrure à multipoints de blocage, voire de la renforcer. Nos conseils pour un équipement performant.

Deux systèmes de blocage

Si les serrures ne conviennent pas à tous les types de portes de garage (sectionnelle, basculante, à enroulement, battante…), celles-ci doivent néanmoins comporter au moins 4 points d’ancrage. Selon le type de porte, vous aurez le choix entre une serrure à clé et une serrure automatisée. Les serrures à clé équipent en général les portes manuelles.

Le choix doit ensuite se porter sur le système de blocage : mono-point ou multipoints. Le système mono-point offre entre 4 et 6 gâchettes, ce qui constitue déjà un bon niveau de sécurité pour la porte de garage. Le système multipoints est plus élaboré : les points de blocage sont certes plus nombreux mais surtout il repose sur un cylindre très résistant à l’épreuve du crochetage. Son niveau de sécurité est très élevé. Il convient par exemple parfaitement aux portes de garage blindées.

Différents modèles de serrures en fonction de la porte de garage

Les serrures en applique sont destinées aux portes coulissantes. Elles se déclinent en serrure mono-point et multipoints. Pour les portes basculantes et sectionnelles, il existe un système de verrouillage appelé boule fortress. Il s’agit d’une serrure fixée au sol qui rend impossible tout arrachement. Enfin, les serrures électroniques sont le plus souvent destinées aux portes automatiques. Elles sont commandées soit par un digicode, soit par une télécommande, soit par un bouton poussoir ou une clé.

Côté budget, la serrure à clé pour une porte de garage manuelle coûte entre 30 et 200€ selon le modèle. Les serrures automatiques sont plus chères, entre 150 et 400€. A cela, il faut ajouter certains accessoires nécessaires (feu clignotant, cellules photovoltaïques…) et la pose réalisée par un professionnel.

Les autres solutions pour sécuriser sa porte de garage

Penser qu’aucune serrure n’est inviolable relève de l’illusion et en effet toutes ne sont pas d’un niveau de sécurité très élevé. Il y a heureusement des moyens de protection complémentaires, comme par exemple la motorisation de la porte de garage. En effet, le moteur en bloque l’ouverture. Attention toutefois à respecter toutes les normes en vigueur.

Il est également possible d’ajouter un verrou anti-pince ou une barre de sécurité. Le verrou de garage anti-pince est un verrou très haute sécurité, il empêche toute tentative d’arrachement à l’instar de la barre de sécurité qui peut être installée sur les portes coulissantes, battantes, pliantes et en accordéon. Parmi les autres systèmes d’ancrage au sol, il existe aussi le sabot ou le moraillon. Le sabot s’adresse aux portes de garage à enroulement ou sectionnelles, c’est un anneau scellé dans le sol à l’extérieur du garage. Le moraillon est un système antivol adapté aux portes de garage basculantes, sectionnelles et à enroulement peu importe les dimensions.

Le détecteur de mouvement est également une arme efficace contre les effractions. Toutefois, il faut porter son choix sur un équipement qui distingue les mouvements humains de celui des animaux, sous peine d’être dérangé à tout moment. Il est donc conseillé de se tourner vers des capteurs intelligents à haute fréquence. L’orientation doit également être capable de couvrir tous les angles morts.